38.90

Un lapin agrandit son terrier et tombe sur le terrier d’un renard étrange…

Kamishibaï réalisé à partir de l’album en français, alsacien, basque, breton, corse, occitan-gascon, picard.

Expédié sous 48 heures

Description

Mon voisin • Miner noochber • Ene auzoa • Ma amezeg • U me vicinu • Lo men vezin • Em visin

Français, alsacien, basque, breton, corse, occitan-gascon, picard

Un lapin agrandit son terrier et tombe sur le terrier d’un renard étrange…

Presse

à propos de l’histoire

Au début du récit, hallucinés dans le vert de la page, des lapins en colonie regardent un point fixe, serrés, les uns contre les autres. Tous, sauf un, le narrateur de première personne qui lui, regarde de biais. Comme chez Claude Boujon, les lapins sont en proie aux renards, dans un récit rigoureusement construit. Au début, une sorte d’asservissement consenti, du pain et des jeux, six cageots de carottes pour chaque lapin rassasient les appétits ; pour l’esprit des histoires, déversées dans les oreilles par un chef. Qui fournit les carottes ? Quelles histoires ? Une rupture fait progresser le récit : le narrateur, par accident, abat le mur de son voisin et pénètre « à pas de loup » en territoire ennemi. La superposition de 2 images proches : à l’image fantasmée du renard de dos prêt à découper un lapin en guise de repas, répond, l’image du voisin masqué prêt à découper une carotte, installe le doute. Le costume rayé du voisin masqué dévoile la vérité, le renard est un lapin ! La chute n’est pas dépourvue d’ambiguïté. Avec une habileté graphique confondante, Valérie Strullu crée un univers inquiétant où texte et images questionnent : sur une demi-page rouge sang sont pendus au mur, masque et crocs, les éléments de l’imposture ; sur l’autre demi-page , deux pattes de lapin abandonné au sommeil, ronflant, où est la vérité ? Le texte épouse les sentiments du narrateur, l’approche inquiète, « voisin », « mon voisin », « ce voisin-là » , le lyrisme de la rencontre est signalé par les effets de rime « voisin / serrer la main » mais chacun s’avance masqué et que vont-ils se dire ? On pense à la dernière image du géant de Zéralda d’Ungerer….Dans cette échappée individuelle, sans retour sur le collectif, asiste-t-on à une collusion ou à une libération ? Avec humour et drôlerie, en suscitant l’esprit critique, Valérie Strullu signe un premier album offensif voire subversif, sorte de fable politique sous des allures paisibles, pour petits ou grands, une réussite !

Ricochet, Chronique de Daniele Bertrand.

à partir de 5 ans

Editeur - Collection

Âne bâté

Informations complémentaires

Poids 795 g
Langue 2 (fr, dans la langue éponyme, en anglais) :

Langue 3 (fr, dans la langue éponyme, en anglais) :

Langues :

Dimensions (Longueur/hauteur) :

Dimensions (largeur) :

Dimensions (épaisseur):

Description illustrations :

Nombre de planches :

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mon voisin ~ kamishibaï multilingue (français, alsacien, basque, breton, corse, occitan et picard tournaisien)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer le menu
×
×

Panier