13.20

À Bamba, petit village d’Afrique sur les bords du fleuve Djoliba, tous les hommes sont pêcheurs de père en fils. Tout petits déjà, les enfants passent leur journée les pieds dans l’eau, aidant à préparer la pirogue ou à décharger le fruit de la pêche. Mais un petit garçon en a décidé autrement. Amadou n’aime pas l’eau et encore moins la pêche !

Expédié sous 48 heures

Description

À Bamba, petit village d’Afrique sur les bords du fleuve Djoliba, tous les hommes sont pêcheurs de père en fils. Tout petits déjà, les enfants passent leur journée les pieds dans l’eau, aidant à préparer la pirogue ou à décharger le fruit de la pêche. Mais un petit garçon en a décidé autrement. Amadou n’aime pas l’eau et encore moins la pêche !

Rêveur, curieux et libre, Amadou a tout du petit garçon ambitieux et créateur, aventureux et ingénu.

 

L’avis de Ricochet :

De ces vagabondages dans les dunes, il découvrira un jour une vieille coupure de journal consacrée au sténopé, la boîte noire des appareils photo. C’est la révélation d’une passion et d’un talent. C’est le vieux Papa Diallo, plein de sagesse et de malice, qui va l’initier au métier avant de lui transmettre son affaire à Bourem. Grâce aux prouesses que dévoile Amadou, le studio de photo devient très vite la nouvelle attraction de la ville. On court s’y faire photographier, dans son plus bel habit, devant les superbes trompe-l’œil qui décorent l’atelier : jardins à la française, palaces, voitures de luxe, tour Eiffel… Amadou offre à chacun la possibilité de réaliser son rêve sur papier glacé. Le succès rencontré par Amadou va grandissant, tout comme sa réputation. Le voilà bientôt qui sillonne le monde au gré des invitations prestigieuses et des contrats prometteurs, mais sans jamais en oublier sa nature profonde ni ses racines. Preuve en est : « On l’appelle toujours le petit photographe de Bamba ! »

Un joli conte moderne sur la destinée où s’invitent des valeurs essentielles telles que la sagesse et l’écoute des anciens, l’attachement aux racines ou encore l’humilité. Parce que tous les rêves sont possibles à vivre…

Un coup de cœur pour les illustrations chaudes, colorées et dépaysantes de cet album à l’image d’une Afrique noire entre tradition et modernité.

Editeur - Collection

Le sorbier

Les ethniques

Informations complémentaires

Poids 399 g
Langue 1 (fr, dans la langue éponyme, en anglais) :
Collection :
Date de parution :
Age :
Dimensions (remarques) :

Description physique de l'éditeur :

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le petit photographe de Bamba”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer le menu
×
×

Panier